«Ne laissez pas vos enfants sortir ce soir»: ça a été l’appel inhabituel lancé par la police de Saint-Gall à la population dimanche, à l’issue d’un week-end de Pâques marqué par des affrontements entre jeunes et forces de l’ordre. Finalement, la nuit s’est déroulée sans nouvelles émeutes, ni dommages. Un calme relatif, obtenu au prix d’un déploiement policier de grande ampleur. Bilan lundi: une centaine de contrôles d’identité, 500 expulsions, 21 personnes emmenées au poste puis relâchées, et 50 000 francs de dégâts.

Lire aussi: A Saint-Gall, la police a tiré avec des balles en caoutchouc