Une nouvelle convention collective de travail (CCT) – contractée par le syndicat TiSin, proche de la Lega (Ligue des Tessinois), et l’association patronale Ticino Manufacturing – fait beaucoup de bruit au Tessin depuis plusieurs semaines. Les syndicats Unia et OCST lui reprochent de vouloir contourner la nouvelle loi cantonale sur le salaire minimum – fixé à 19 francs de l’heure – qui entrera en vigueur le premier décembre.