Un réseau de routes sinueuses nous mène à 911 mètres, à Vergeletto, un village niché dans la vallée la plus sauvage du Tessin: Onsernone. Autrefois, un des hameaux les plus reculés et inhospitaliers de la région, Vergoletto continue d’afficher quelques degrés de moins qu’en plaine. Bloqué par la montagne, le soleil disparaît tôt. D’ailleurs, entre la mi-décembre et la mi-janvier, pas un rayon n’effleure la petite bourgade.