Sale temps pour les négationnistes de la guerre. Le 27 février, au quatrième jour de l’invasion de l’Ukraine par les troupes russes, l’émission Mise au point diffusait une interview d’Elvira Voskresenskaia, membre de l’UDC de la ville de Genève. «Il ne s’agit pas d’une attaque de la Russie envers l’Ukraine. La Russie protège la population de l’est de l’Ukraine», déclarait la dame, parfaitement calquée sur le discours du Kremlin – elle partage sur les réseaux sociaux les communiqués de Russie Unie, le parti de Vladimir Poutine.