Médias

"Bon pour la tête" récolte 100'000 francs en un jour

Le nouveau média d'information, lancé par une trentaine de journalistes romands, est parvenu à réunir la somme nécessaire pour lancer son site internet

Premier pari réussi pour l'équipe de journalistes de "Bon pour la tête": en un peu plus d'un jour, la plateforme de financement participatif a enregistré 110'210 francs, soit une somme supérieur à l'objectif des 100'000 francs. Le site internet pourrait être lancé dès juin prochain.

Cette trentaine de journalistes, "des plus mûrs aux plus jeunes", veut créer une nouvelle plateforme romande d'informations. Des anciens de L'Hebdo et du Temps, dont le fondateur du magazine disparu en février Jacques Pilet, font partie de l'aventure. "Bon pour la tête" sera d'abord un site internet, actualisé tous les jours. Dans un second temps, un cahier imprimé est prévu.

Financé par ses lecteurs

Les journalistes entendent privilégier la culture. "La Suisse romande connaît un foisonnement créatif extraordinaire. Mais ces artistes, ces écrivains ont besoin d'une vaste chambre d'écho. Or, la place qui leur est accordée dans les journaux et magazines, à la radio et à la télévision, tend à se restreindre."

Sans publicité ni mécène, le site d'informations sera financé uniquement par ses lecteurs. Les abonnements coûteront huit francs par mois. Le tout est piloté par une association sans but lucratif et totalement indépendante, indique le site internet. La rédaction en chef sera bénévole.

Publicité