Médias

Thierry Meyer va quitter la rédaction en chef de «24 heures»

Thierry Meyer deviendra associé de l'agence de communication Dynamics Group d'ici à la fin 2017, annonce le groupe Tamedia

C’est un communiqué du groupe Tamedia qui l’annonce: l’actuel rédacteur en chef de 24 heures, Thierry Meyer quittera son poste d’ici à la fin de l’année 2017.


Thierry Meyer était en poste depuis septembre 2006. C’est à 24 heures qu’il a commencé sa carrière avant de rejoindre le Nouveau Quotidien, où il fut chef de la rubrique économique, puis Le Temps, comme correspondant à Londres pendant trois ans, puis comme correspondant à Berne, avant de retourner à 24 heures. Il a accompagné la transition numérique à 24 heures, qui a essuyé un plan social de grande ampleur en septembre 2016: 20 postes ont été supprimés au sein de 24 heures et La Tribune de Genève. Selon plusieurs observateurs, il avait alors fait savoir qu’il ne participerait pas à un nouveau cycle de restructurations.

Relire: Chez Tamedia, le choc des licenciements

Thierry Meyer va rejoindre l’agence de communication Dynamics Group, en tant qu’associé. «L’accès à un réseau étendu de leaders d’opinion de la politique, de l’économie, de la société civile ou des médias représente une valeur ajoutée pour nos clients», peut-on lire dans le descriptif de l’agence, présente à Zurich, Berne et Genève.

Le communiqué de Tamedia fait état des «regrets» de Serge Reymond, directeur des médias payants du groupe, pour le départ de «Thierry Meyer qui aura beaucoup apporté à 24 heures depuis plus de dix ans, de par son engagement et son fort attachement à cette marque historique pour les Vaudoises et Vaudois».

Le nom de son ou sa successeur sera communiqué «en temps voulu», précise Tamedia, la question restant posée des relations entre La Tribune de Genève et 24 heures, deux titres de Tamedia qui partagent une partie de leurs contenus rédactionnels.

Publicité