A Genève, la Verte Lisa Mazzone et le socialiste Carlo Sommaruga pointent très largement devant à l'élection au Conseil des Etats, selon des premiers résultats. Le PLR Hugues Hiltpold, la PDC Béatrice Hirsch et l'UDC Céline Amaudruz sont distancés.

Déjà largement en tête à l'issue du premier tour, Lisa Mazzone se détache de nouveau à la première place avec 42'651 voix, suivie de son colistier Carlo Sommaruga avec 38'911 voix. Selon ces résultats provisoires qui portent sur le vote par correspondance, soit plus de 90% du total des bulletins, il n'est mathématiquement plus possible que la gauche perde son monopole aux Etats.

A droite, le regain de mobilisation espéré n'a pas eu lieu. Hugues Hiltpold arrive troisième avec 25'962 voix, devant sa colistière Béatrice Hirsch (21'674 voix). La candidate UDC Céline Amaudruz qui avait le soutien du MCG vient juste derrière avec 21'045 voix. Les résultats définitifs sont attendus en fin d'après-midi.

Le pari de l'Entente

Ce deuxième tour a été marqué par la volonté de l’Entente de maintenir un ticket à deux, le libéral-radical Hugues Hilpold et la démocrate-chrétienne Béatrice Hirsch. Ce tandem a dû affronter un duo de gauche qui a fait carton plein dès le premier tour. Quelque 15 000 voix d’écart ont séparé la gauche de l’Entente au premier tour. Le soir du 20 octobre, Béatrice Hirsch glissait : «Certes, je suis une outsider, mais force est de constater que l’Entente n’a pas réussi à se faire entendre.»

Le 20 octobre: A Genève, le duo rose-vert laisse peu d’espoir à l’Entente

En sus, la droite genevoise s’est montrée divisée. Les sections jeunes de l’UDC et surtout du PLR ont plaidé pour un ticket Hiltpold-Amaudruz (UDC), brouillant les pistes pour certains électeurs. Le score relativement médiocre du PDC, à Genève comme dans l’ensemble du pays – ce quatrième parti gouvernemental au Conseil fédéral s’est fait doubler par les Verts – a fragilisé la candidature de Béatrice Hirsch.

Au premier tour, Lisa Mazzone avait surplombé la course avec 41 757 voix, suivie par Carlo Sommaruga (38 344). Hugues Hiltpold accusait 15 000 voix d’écart, à 23 424 bulletins, et sa colistière PDC Béatrice Hirsch suivait à 21 716 voix.


A propos de ces élections

Deux chroniques


Retrouvez tous nos articles sur les élections fédérales