La consommation moyenne de carburant des voitures vendues l'an dernier en Suisse a diminué de 2,49% par rapport à 2006, passant à 7,43 litres aux 100 km. La mode des véhicules lourds empêchera toutefois d'atteindre en 2008 l'objectif de 6,4 litres fixé par Berne.

Ce but avait été adopté en 2002 par le Département fédéral de l'environnement, des transports de l'énergie et de la communication (DETEC) et l'Association des importateurs suisses d'automobiles (auto-suisse). La convention prévoyait une baisse annuelle de la consommation de 3%, rappelle jeudi l'Office fédéral de l'énergie (OFEN).

Des camions électriques

D'un côté, l'engouement pour les véhicules toujours plus grands, lourds et puissants freine la baisse voulue. Pourtant, l'offre de voitures à faible consommation s'étoffe, de même que l'intérêt qu'ils suscitent auprès de la clientèle. Le Conseil fédéral a d'ailleurs décidé d'introduire dès 2010 un système de rabais sur la taxe automobile privilégiant les véhicules peu gourmands.

Par ailleurs, l'OFEN pilote un projet de camions électriques. De juin à octobre deux prototypes livreront de la bière dans les agglomérations de Bâle, Berne, Lausanne et Zurich. Une expérience qui pourrait devenir réalité en Suisse dans un avenir proche.

Felschlösschen Boissons, qui s'est lancée dans l'opération, pense remplacer tous ses camions en cas de succès et économiser 90000 litres de diesel par an.