«Les juges fédéraux doivent pouvoir prendre leurs décisions sans être gênés par des conflits d’intérêts et des influences politiques, contrairement à ce qui se passe aujourd’hui.» C’est l’argument principal des partisans de l’«Initiative sur la justice», qui réclame une désignation de ces magistrats par tirage au sort.

Le comité d’initiative déposera lundi à la Chancellerie le texte muni de 128 000 signatures. L’initiative, lancée en mai 2018, a été voulue par l’industriel multimillionnaire alémanique Adrian Gasser, qui dénonce une trop grande dépendance des juges à l’égard de la politique et de l’administration. L’homme, qui a fait fortune dans le textile, aurait mis un million de francs dans la récolte des signatures, estimait le Blick au moment du lancement de l’initiative.