C’est un cadeau étonnant. Une Valaisannerie, diront certains. Pour remercier le démocrate-chrétien haut-valaisan Manfred Schmid, qui a terminé son année de présidence du Grand Conseil en fin de semaine dernière, le service parlementaire a décidé de lui offrir la possibilité de tirer un mouflon. Roi des sommets corses, cet ovin, aux grandes cornes courbes, est également l’emblème de Torgon. La station des Portes du Soleil abrite la seule et unique colonie de Suisse, qui compte quelque 350 bêtes. Le hic: en Valais, le mouflon fait partie des espèces protégées, selon l’article 43 du règlement d’exécution de la loi cantonale sur la chasse, «sous réserve d’une disposition expresse dans l’arrêté périodique ou un avenant».