Les frontaliers étrangers travaillant en Suisse continuent d’affluer. Leur effectif s’est élevé à environ 264 000 personnes à fin 2012, en hausse de 4,8% en un an, communique l’Office fédéral de la statistique (OFS).

Dans la région lémanique et dans la Suisse du Nord-Ouest, un actif sur dix est un frontalier. La proportion est bien plus élevée au Tessin, où la main d’oeuvre frontalière représente un actif sur quatre.

La majorité des frontaliers provient de France (52,8%). Les ressortissants italiens ou allemands représentent plus de 20% de l’effectif, largement devant les Autrichiens (3%) (ATS)