Avec ses airs de géant édenté, la tour de Moron fait grise mine sur les hauteurs de Valbirse. Au pied de l’édifice de 29,97 mètres dessiné par l’architecte tessinois Mario Botta s’empilent des tonnes de pierres calcaires. Elles sont tombées de l’escalier en colimaçon menant à une plateforme panoramique lors de deux écroulements successifs. Le premier est survenu entre le 20 et le 21 mai, le second entre le 21 et le 22 juin, sans faire de blessés.