Les présidents des Chambres trouvent dans leur fonction l’occasion de faire de la diplomatie parlementaire aux quatre coins du monde. Impossible en cette année 2020 durant laquelle le coronavirus a tout chamboulé. Renonçant, du moins provisoirement, à leurs déplacements à l’étranger, Isabelle Moret et Hans Stöckli ont entrepris un tour de Suisse en visitant la petite douzaine de cantons les plus touchés par la pandémie. Ils en reviennent marqués par des images fortes et, surtout, un grand besoin de coordination des efforts.

«Nous avons d’abord voulu exprimer notre reconnaissance au personnel sanitaire au front de la crise, mais aussi prendre le pouls du terrain», raconte Isabelle Moret. Mettre de la chair autour des chiffres froids et abstraits dont sont abreuvés les élus fédéraux. Et puis tirer de premiers enseignements alors que la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique (CSSS) entame ce jeudi 27 août ses travaux sur la loi Covid-19 en présence du ministre Alain Berset. Une rencontre est aussi prévue avec la présidente de la Confédération, Simonetta Sommaruga, et le chef de l’Economie, Guy Parmelin.