Le tourisme en provenance des pays arabes est en très nette progression pour l'ensemble de la Suisse, avec une amélioration de 32,4% pour la période de janvier à juin 2000. Les chiffres concernant Genève viennent de sortir et ils sont spectaculaires: de janvier à juin, les nuitées de touristes en provenance du Golfe ont augmenté de 57%. Un résultat qu'il faut replacer dans un contexte plus général: «Ils ne représentent toutefois que 5% de la clientèle sur l'ensemble de l'année», tempère François Briand, directeur de Genève Tourisme, en précisant que ce chiffre monte à 10% durant l'été.

Comme nous le relevions le 2 août dans nos colonnes, les raisons de cette reprise semblent liées à la hausse des prix du pétrole et à la baisse du franc suisse. Selon le directeur de l'Intercontinental, Herbert Schott, cette reprise aurait été favorisée par la venue fin mai du cheikh Zayed, président des Emirats arabes unis. «Son retour a été une première, la plupart des hôtels de Genève en ont profité», déclare Philippe Guennad, directeur de l'Hôtel des Nations. Et d'ajouter qu'«il n'y avait plus une Mercedes de libre en ville». Le cheikh Zayed aurait loué 350 chambres pour ses accompagnateurs; mais, avec son départ, «les chiffres du tourisme risquent de s'en ressentir», regrette Herbert Schott.

FOG