Hôtellerie

Les touristes européens reviennent en Suisse

Les touristes ont été plus nombreux à séjourner en Suisse en première partie d’année, a annoncé lundi l’Office fédéral de la statistique. Les Européens étaient particulièrement présents

Les nuitées hôtelières en Suisse ont affiché une légère progression en première partie d’année, a annoncé lundi l’Office fédéral de la statistique. La hausse a atteint 3,8% à 18,4 millions de nuitées entre janvier et juin, dont 10 millions issues de la demande étrangère (+4,6%) et 8,3 millions en provenance des visiteurs helvétiques (+2,8%), a détaillé l’OFS dans un communiqué.

La progression des nuitées a été constante depuis le début de l’année, avec une croissance marquée lors de la saison hivernale. Janvier et février ont ainsi enregistré des progressions respectives de 5,2% et 4,2%. Le mois de juin (+4,4%) a également affiché une hausse supérieure à la moyenne.

Les Allemands en tête de liste

Les visiteurs du continent européen (+224 000 nuitées, +3,8%) ont retrouvé le goût des hôtels suisses, profitant du raffermissement de l’euro par rapport au franc. Les touristes allemands ont ainsi contribué à hauteur de 73 000 nuitées (+3,9%) au rebond du secteur, suivis par le Royaume-Uni avec 27’000 nuitées (+3,3%) et la France avec 24 000 hébergements (+4,0%).

Les voyageurs en provenance d’Asie ont enregistré une progression plus solide (+6,6%), mais avec moins de nuitées (+143 000). L’Inde a affiché la plus importante hausse de la région avec 42 000 unités supplémentaires (+10,0%), suivi par la Chine, hors Hong Kong, avec une hausse de 30 000 unités (+5,5%). Les visiteurs japonais ont par contre reculé de 3200 unités (-2,2%).

Quant aux Pays du Golfe, leurs touristes ont apporté 21 000 nuitées supplémentaires (+9,0%) entre janvier et juin.

Lire aussi: L’été 2017 devrait marquer le retour des touristes chinois


La répartition des touristes par région


Toutes les régions suisses ont enregistré une progression des nuitées, à l’exception du Tessin qui a subi un recul de 6,9%. Parmi les destinations les plus prisées figurent la région zurichoise (+6,2%), les Grisons (+5,4%) et la région bernoise (+4,4%).

Côté romand, le Valais arrive en tête des nuitées hôtelières, affichant une croissance de 5,6%, suivi par Genève (+4,6%), la région lémanique (+ 0,3%), Jura et Trois-Lacs (+3,7%), ainsi que la région de Fribourg (+ 0,5%).

Le tourisme contribue à hauteur de 2,6% au produit intérieur brut de la Suisse. Environ un quart de cet apport provient de l’hôtellerie, qui emploie 78’000 personnes, selon les chiffres de la faîtière Hotelleriesuisse.

Publicité