Genève

Dans la tourmente Maudet, le PLR genevois plébiscite la force tranquille de Bertrand Reich

Très nette victoire pour l’avocat de 56 ans, porté à la présidence du PLR genevois. Natacha Buffet-Desfayes a sans doute fait les frais de son positionnement dans l’affaire Maudet

Le PLR genevois devait, symboliquement au moins, tourner la page jeudi soir. Si l’affaire Maudet est loin d’être close et handicape toujours le parti bourgeois, l’élection d’un nouveau président pour succéder à Alexandre de Senarclens, victime collatérale de ce séisme politique, marque l’espoir d’une sortie de crise.

L’assemblée générale avait le choix entre l’audace, Natacha Buffet-Desfayes, et la force tranquille, Bertrand Reich. Les militants ont choisi la seconde par un score sans appel: 257 voix contre 136.