Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Train géré par le BLS en gare de Berne. 
© GAETAN BALLY / Keystone

transports

Trafic grandes lignes: deux lignes pour le BLS, les autres aux CFF

L’Office fédéral des transports confirme l’octroi de deux concessions au BLS, pour les lignes Berne-Bienne et Berne-Berthoud-Olten. L’entreprise ferroviaire bernoise en demandait cinq

Le verdict de l’Office fédéral des transports sur les concessions pour le trafic grandes lignes est tombé aujourd’hui. Dès fin 2019, les CFF en exploiteront toujours la majeure partie ainsi que l’intégralité du réseau Intercity, alors que le BLS s’occupera de deux lignes.

Comme annoncé en avril déjà par l’Office fédéral des transports (OFT), les deux concessions octroyées à l’entreprise ferroviaire bernoise sont les lignes Berne-Bienne et Berne-Berthoud-Olten, indique l’office dans un communiqué. Le BLS en demandait trois de plus, soit les lignes Bâle-Interlaken, Bâle-Brigue et Berne-Le Locle.

A relire: Les CFF déclarent la guerre à l’Office des transports

«Ce qui revient au BLS est largement en deçà de ce qu’il demandait», déplore l’entreprise, toujours convaincue qu’une meilleure répartition pourrait améliorer le trafic grandes lignes en Suisse. Son conseil d’administration décidera sous peu s’il exploitera effectivement les deux lignes attribuées. Le BLS se réserve le droit de faire recours dans les 30 jours, comme le prévoit la loi.

De leur côté, les CFF font savoir qu’ils examinent avec attention la décision de l’OFT. Une prise de position plus détaillée devrait suivre en fin d’après-midi ou en soirée mardi, écrivent-ils. Début mai, l’ex-régie fédérale s’était alarmée d’une hausse des prix et d’une baisse de la qualité de l’offre en cas d’attribution des lignes Berne-Bienne et Berne-Berthoud-Olten au BLS.

Débat serré

De fin avril à fin mai, l’OFT a consulté cantons, communautés de transport, entreprises de transport et gestionnaires d’infrastructures sur la décision envisagée. Alors que la moitié des cantons se sont montrés critiques vis-à-vis du partage de la concession, l’autre moitié et la grande majorité des entreprises de transport se sont prononcés en faveur de la solution prévue.

A relire: Le rail suisse s’entrouvre à la concurrence

Les nouvelles concessions sont octroyées pour une durée de dix ans. Les parties à la procédure ont la possibilité de faire recours. Celles qui agissent de la sorte portent la décision de concession de l’OFT devant le Tribunal administratif fédéral.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo suisse

Des gilets à 3000 francs pour l'armée suisse? Le débat divise le parlement

Le Conseil national a refusé de suivre l'avis du Conseil des Etats. Celui-ci voulait réduire de moitié la facture des nouveaux gilets de l'armée suisse. Il a été convaincu par les arguments du chef du DDPS, Guy Parmelin. La question reste donc en suspens.

Des gilets à 3000 francs pour l'armée suisse? Le débat divise le parlement

n/a