En mai 2000, Claudine Staehli-Wolf était élue largement en tête de la liste du POP dans sa ville de La Chaux-de-Fonds. Elle siégeait au Conseil communal (exécutif) depuis août 1995 et les électeurs avaient reconnu ses qualités. Dans les Montagnes, cette députée au Grand Conseil depuis douze ans jouit d'un bon crédit.

Sérieuse, bosseuse, à l'écoute des petites gens, elle aime refaire le monde en prenant l'apéro. C'est le seul moment de la journée où elle semble se détendre. Pour l'élection au Conseil d'Etat, elle fut la première à dire, au début de l'année, qu'elle se retirerait après le premier tour si la gauche ne l'emportait pas au parlement cantonal. Cela n'est pas pour déplaire aux éléphants du Parti socialiste dont elle est la plus sérieuse concurrente.