Mercredi après-midi, un important accident a fait un mort et cinq blessés légers dans le tunnel du Baregg, sur l'autoroute A1, près de Baden (AG). Un carambolage est survenu vers 14 h, à 350 mètres de la sortie du nouveau tube en direction de Berne, impliquant trois camions et une voiture. Ecrasée entre deux camions, la voiture a pris feu presque instantanément, enfermant son occupant dans le brasier. Les flammes se sont ensuite propagées à l'un des camions. Mercredi soir, le feu était maîtrisé.

Incendie rapidement maîtrisé

L'accident s'est produit après l'immobilisation d'une colonne suite à la panne d'une voiture. Le chauffeur du dernier poids lourd, un camion-citerne transportant de la molasse, n'a alors pas pu freiner à temps et est venu emboutir le camion qui se trouvait devant lui. Celui-ci a percuté la voiture qui le précédait. Sous la violence du choc, la voiture est venue s'écraser sous un troisième camion et a pris feu. L'incendie s'est ensuite propagé à l'un des poids lourds. Les automobilistes, y compris ceux qui ont été légèrement blessés, se sont comportés correctement et ont immédiatement quitté le tunnel.

L'incendie a été rapidement maîtrisé, le camion en feu ne transportant aucune marchandise. En début de soirée mercredi, l'autoroute en direction de Berne était toutefois toujours fermée à la circulation dans les deux sens, provoquant d'intenses ralentissements. La police espérait rouvrir partiellement dans la soirée le tube en direction de Berne, une des pistes au moins. Ce qui fut fait à 20h20 pour l'une des pistes du tube qui avait dû être fermé.

Goulet d'étranglement

L'intervention rapide est due à une bonne préparation, a relevé la police. En janvier en effet, quelque 600 pompiers et sauveteurs avaient effectué des exercices d'intervention en cas d'incendie dans le tunnel du Baregg.

Avec le tronçon entre Härkingen (SO) et Oftringen (AG), le tunnel du Baregg, près de Baden, constitue un des goulets d'étranglement de l'A1 entre Berne et Zurich. Ces deux tronçons doivent en effet absorber le trafic de deux autoroutes convergentes. Le Baregg, qui absorbe également une partie du trafic régional, voit passer en moyenne 92 000 véhicules par jour. Un troisième tube a été ajouté l'été dernier aux deux autres, datant des années 70. Le dernier accident mortel survenu dans un tunnel en Suisse date du 17 août 2003. A cette date, la collision entre un camion et une voiture dans le tunnel du Gothard avait fait deux morts et trois blessés.

Informations sur http://www.baregg.ch