Un accident en gare d'Andermatt (UR) a fait 30 blessés ce lundi, a indiqué la police cantonale. Une locomotive qui était en train d'être manoeuvrée a heurté le reste du convoi. Sept passagers ont été héliportés dans des hôpitaux, mais personne n'est mortellement blessé.

Un convoi de la compagnie Matterhorn-Gotthard-Bahn, composé d'une locomotive et de cinq wagons, effectuait une manoeuvre en gare d'Andermatt, lorsque l'accident s'est produit.

La rame, après avoir effectué le trajet de Disentis (GR) à Andermatt, se préparait à effectuer le trajet retour, partant à 11h28 de la gare d'Andermatt.

A cette fin, la locomotive, qui se trouvait en queue du convoi, devait être manoeuvrée sur une voie parallèle afin d'être placée en tête du train. «C'est une manoeuvre de routine», a indiqué Jan Bärwalde, porte-parole de la compagnie ferroviaire.

Pour une raison inconnue, la locomotive ne s'est pas engagée sur la voie parallèle, mais a fait marche arrière et a heurté les wagons dont elle venait d'être détachée. Lors de la collision, la locomotive circulait environ à 15 et 20 km/h, a indiqué le porte-parole. 

 Pas de blessures mortelles

Trois hélicoptères de la REGA sont intervenus, a indiqué son porte-parole. Sept blessés ont été héliportés dans différents hôpitaux. Un hélicoptère d'Alpine Air Ambulance a également apporté son aide. La police cantonale a indiqué ne pas pouvoir préciser pour l'heure la gravité des blessures. Selon elle, le pronostic vital des blessés n'est toutefois pas engagé. 

La police n'a pas donné davantage de précision sur l'identité des blessés. Une hotline a été mise sur pied pour les proches des passagers. 

Route bloquée pour les secours

En raison de l'accident, la route entre Andermatt et Göschenen, qui passe par les gorges des Schöllenen, a été bloquée jusqu'en début d'après-midi, pour permettre aux secours d'arriver sur place. Le nombre des blessés a été revu à la hausse: la police évoquait dans un premier temps 27 blessés. L'ampleur des dégâts matériels ne peut pas encore être chiffrée.

Le train transportait environ 100 passagers. La police cantonale, ainsi que le Service suisse d'enquête de sécurité, ont ouvert une enquête pour déterminer les circonstances de l'accident.

Quant au trafic ferroviaire, les trains circulent «relativement selon l'horaire», a précisé Jan Bärwalde. Mais il fallait s'attendre quelques retards.