A trois jours d’un débat au Conseil national pour réduire les coûts de la santé, deux associations faîtières annoncent un accord sur les tarifs médicaux ambulatoires. Après deux ans de négociations, Santésuisse pour les caisses maladie et la FMCH au nom de 20 disciplines médicales chirurgicales se sont entendues pour uniformiser les tarifs de 67 opérations et traitements. «C’est une percée importante», a souligné Verena Nold, la directrice de Santésuisse.

Le système actuel – le Tarmed – est une véritable usine à gaz en matière de tarification dans le secteur ambulatoire. Il contient plus de 4600 positions dans lesquelles plus personne ne se retrouve, surtout pas les patients lorsqu’ils reçoivent leurs factures, dont le volume total atteint 11 milliards de francs dans l’assurance de base.