Intégration 

Un atelier de codage informatique à destination des femmes migrantes

L’association Powercoders organise ce mardi un atelier de codage informatique à Lausanne. Une présentation exclusivement réservée aux femmes réfugiées ou immigrées

Programmer pour mieux s’intégrer. Dans cette perspective, l’association Powercoders, qui forme les réfugiés établis en Suisse au codage informatique, organise ce mardi un atelier de programmation à destination des femmes. Une non-mixité choisie afin d’encourager ces femmes à se former aux rudiments du codage.

Lire aussi: Quand les migrants deviennent startupers

Coder pour exister

«Dans le secteur informatique, les femmes sont encore sous-représentées, résume Coline Sauzet, coresponsable de Powercoders pour la Suisse romande. On s’aperçoit que cela reste compliqué d’avoir une vraie équité entre le nombre d’hommes et de femmes.» C’est le raisonnement qui a conduit le collectif à organiser une rencontre pour sensibiliser un public féminin. L’atelier de mardi sera donc dispensé par des femmes, pour des femmes exclusivement.

Créée en 2016 à Berne, l’académie Powercoders s’étend à Lausanne en avril 2018. Elle offre à des réfugiés, établis sur le territoire suisse, la possibilité de bénéficier d’une formation et complète en codage informatique, prise en charge par le canton et des entreprises. Le programme leur permet ensuite d’accéder au marché de l’emploi dans un secteur en perpétuelle expansion. Une vingtaine de candidats est recrutée puis soumise à une série de tests d’informatique ou de logique. S’ensuit une période de formation de treize semaines dispensée par des enseignants et plusieurs bénévoles, avant un stage de six à douze mois au sein d’une entreprise.

Des chiffres encourageants

La dernière session de cours donnée à Lausanne au printemps s’est traduite par une réussite globale. Les 17 étudiants retenus ont reçu une proposition de stage à l’issue de la formation. Quinze d’entre eux sont actuellement stagiaires au sein d’agences web ou de départements informatiques de grandes entreprises telles que Swisscom ou les CFF.

Lire également: Susciter les ambitions féminines dès le plus jeune âge

«L’atelier entièrement féminin est pour le moment le seul qui a été planifié. Cependant, comme notre but est d’intéresser davantage de femmes à l’informatique, nous organiserons d’autres ateliers introductifs de ce type», assure Coline Sauzet.


What is coding? A short introduction to discover and learn about it. Le 27 août de 13h30 à 15h30, dans les locaux de Futurekids à Lausanne.

Publicité