Un «Carnet citoyen» pour les écoles

Civisme Un nouveau matériel est à la disposition des enseignants du cycle 3 pour apprendre la notion de collectivité à leurs élèves

C’est un petit livre rouge, qui aspire, précisément, à éviter les dogmes. Le Carnet citoyen, publié en décembre par les Editions Loisirs et Pédagogie, commence à circuler dans les classes romandes.

Rédigé par Lucie Schaeren et Yannis Papadaniel, enseignants et responsables du projet «La jeunesse débat», il vise à enseigner la citoyenneté aux élèves de cycle 3. «En intervenant dans les écoles dans le cadre de «La jeunesse débat», une méthodologie pour apprendre à débattre de manière constructive, nous avons réalisé qu’il y avait peu de matériel d’éducation à la citoyenneté, note Lucie Schaeren. En outre, cette matière est laissée à l’appréciation des cantons et souvent intégrée au cours d’histoire. Lui donner un support est un gage de pérennité. C’est un enjeu fondamental aujourd’hui. Il est capital que tous les jeunes, y compris ceux qui ne disposeront pas de nos droits politiques ensuite, apprennent à résoudre des conflits pacifiquement et à entendre des opinions contraires aux leurs.»

Exercices pratiques

Pour le duo, l’éducation à la citoyenneté consiste en l’apprentissage des règles et des instances instituées par une société – la bonne vieille «instruction civique», mais aussi du «vivre ensemble», à l’échelle d’une classe, d’un club de foot ou d’un quartier. En 8 modules et 33 leçons, inspirées des brochures didactiques du Conseil de l’Europe et répondant aux objectifs du Plan d’études romand, le Carnet citoyen explore les notions de valeurs et d’opinions, de droits et devoirs, de presse et démocratie; il rappelle les fondamentaux du système politique suisse ou incite à s’engager dans un projet. Les exercices pratiques sont privilégiés. Au chapitre valeurs et opinions par exemple, les élèves sont invités à classer un certain nombre de valeurs – réussite sociale, justice, patriotisme… – par ordre d’importance ou discuter des affirmations telles «La place d’une femme est à la maison» et «Les couples homosexuels ont le droit d’adopter un enfant».

Débats nationaux

Signe que la question devient incontournable, une plateforme nationale d’éducation à la citoyenneté sera lancée le 21 mars prochain depuis Berne, dans le cadre de la finale des débats organisés à l’échelle du pays par «La jeunesse débat». Là, 86 finalistes de 13 à 20 ans, élus parmi quelque 7000 candidats, controverseront jusqu’à ce que les meilleurs gagnent. Avec fair-play, évidemment.

www.lajeunessedebat.ch