Politique

Un choix stratégique pour les socialistes vaudois

Samedi, les socialistes vaudois décideront qui de Roger Nordmann ou d’Ada Marra ils verraient siéger au Conseil des Etats. Deux enfants du PS lausannois, mais deux façons de faire de la politique très différentes avec, en ligne de mire, l’accès au Conseil fédéral

Rarement un pronostic a été aussi ouvert. Samedi 27 avril, en début d’après-midi, sous la pluie qui est prévue, les délégués socialistes vaudois se retrouveront à la salle des fêtes de Moudon. Ils y désigneront Ada Marra ou Roger Nordmann pour figurer à côté de la conseillère nationale verte Adèle Thorens Goumaz sur le ticket de gauche au Conseil des Etats lors des élections fédérales du 20 octobre. Pour Josiane Aubert, ancienne conseillère nationale socialiste, le choix d’un des deux camarades est difficile, tant l’un comme l’autre sont respectés dans leurs parcours et appréciés pour leurs qualités respectives.

Lire également: Et s’il ne restait qu’une seule femme au Conseil des Etats?