Est-ce un message subliminal en faveur de neuf conseillers fédéraux, hypothèse périodiquement abordée à Berne? La photo officielle 2020 du Conseil fédéral laisse apparaître comme une trouble présence, cet étui un peu anthropomorphe, à droite du cadre. A l’opposé du chancelier, souvent surnommé «le huitième conseiller fédéral». Serait-ce un instrument de musique ou un ministre de poche camouflé avant son officialisation? Voilà de quoi agiter complotistes du Réveillon et amateurs de la traditionnelle image du gouvernement, dévoilée ce 31 décembre à midi.

«Un septuor bien accordé», telle est la formule mise en avant pour résumer le propos. Les sept conseillers fédéraux et leur chancelier posent sur un bout de scène qu’on pourrait imaginer dans un club indépendant. Simonetta Sommaruga, présidente l’année prochaine et par conséquent au privilège d’organiser la photo cuvée 2020, a préparé l’affaire avec les photographes Annette Boutellier et Yoshiko Kusano.

L’idée, indique le communiqué, est de «symboliser les interactions dans le monde politique tout en soulignant l’importance de la culture dans un pays aux multiples facettes tel que la Suisse. Les membres du Conseil fédéral et le chancelier de la Confédération y sont représentés en tant qu’orchestre». La socialiste – qui place Ignazio Cassis à sa gauche et Alain Berset à sa droite – veut illustrer le fait qu’une séance du Conseil fédéral réussie «est à l’image d’un concert réussi: chaque participant a donné le meilleur de lui-même».

Mais alors, comment qualifier une séance qui n’aboutit pas sur des consensus?

■ Auparavant: 2019, la photo polémique

L’année passée, au seuil de la présidence Maurer, le gouvernement s’était montré dans une esthétique rappelant le dessin animé La Linea, avec ces symboles en silhouettes, à plat, mêlant la croix nationale, le palais fédéral et, bien sûr, la fondue – quoi d’autre? L’originalité de la pose résidait dans le fait qu’elle était réalisée face à des représentants de la population, aux cranes visibles à l’image. Un curieux mélange de rapprochement vers les vraies gens et d’une certaine abstraction.

A ce propos: Sur sa photo officielle, le Conseil fédéral photographie le peuple

Cette photo 2019 a par ailleurs suscité la polémique, car sa réalisation a été attribuée par Ueli Maurer, commanditaire, à des apprentis médiamaticiens, qui devaient travailler avec un téléphone. Protestation des photographes professionnels. Leur association, Photojournalistes suisses, a déploré le fait que l'image 2019 du Conseil fédéral «donne l'impression qu'une photo se réalise par un simple clic-clac avec un smartphone et que ce travail ne vaut pas la peine d'être reconnu.» Photographier est «un métier» qui demande de vraies connaissances, du matériel, du temps, de la créativité et de l'expérience, ont-ils souligné.

■ 2017, pop rock

Parmi les grands crus récent, on peut citer la session 2017, fomentée alors par Doris Leuthard avec le photographe biennois Beat Mumenthaler. Des têtes comme des pop-up en noir-blanc, un air de cinéma ou de photo de rock, avec encore ces silhouette en dessous, comme un modeste rappelle de la lourdeur de la corporéité face aux esprits supérieurs que sont les sept sages: la photo a surpris.

■ 2015, Gaston il y a le téléfon...

Deux ans auparavant, pour l’année 2015, l’image officielle a aussi frappé les esprits des amateurs du genre, avec cette pose mi-animée, mi-figée, et surtout, cet hallucinant téléphone d’un âge que même les ministres n’avaient pas connu – ou peu d’entre eux –, au fond à gauche.

■ 2018, le toit du Palais qui saute en l'air

En 2018, le collègue a encore défait les pronostics, cette fois avec de l’animation. En représentation assez classique, chacun son attitude, tous en noir, les ministres se présentaient devant une fresque du pays dont certains éléments étaient vivants, un train sortant d’un tunnel, un télécabine et un sapin qui chante, et même le toit du Palais fédéral qui danse. Quelle folie, à Berne.

A ce sujet:  En 2018, le Conseil fédéral s’anime… ou presque


Les plus assidus peuvent revoir toutes les photos du Conseil fédéral depuis 1993


La vidéo de la production de la photo, proposée par la Chancellerie.