Celle qui est encore présidente de la Confédération jusqu’à la fin de l’année, Micheline Calmy-Rey, se rend lundi et mardi prochains en Turquie. Ce sera son dernier voyage officiel avant de quitter le Conseil fédéral. Elle répond à une invitation du ministre turc des Affaires étrangères, Ahmed Davutoglu. Elle sera reçue par le président Abdullah Gül. Les entretiens porteront sur la médiation suisse dans la tentative de rapprochement entre la Turquie et l’Arménie. Micheline Calmy-Rey a par ailleurs été invitée à prononcer un discours sur la politique étrangère de la Suisse dans le cadre de la Conférence annuelle des ambassadeurs turcs.