GENÈVE

Un deuxième radicalisé genevois est arrêté à son retour de Turquie

Un homme de 29 ans a été arrêté à l’aéroport de Zurich le 9 août dernier. Placé en détention préventive, il est accusé d’être en lien avec une organisation terroriste

Et de deux. Un second djihadiste – ou aspirant djihadiste – genevois a été arrêté à son retour de Turquie, a appris la Tribune de Genève. Le 9 août dernier, H. a été appréhendé à l’aéroport de Zurich et placé en détention préventive. Il est accusé d’être en lien avec une organisation terroriste. Sur les onze cas référencés, il est le deuxième cas touchant Genève, relève le journal.

«Cette arrestation est intervenue dans le cadre d’une enquête pénale que le Ministère public de la Confédération (MPC) avait ouverte le 19 février 2016», explique Linda von Burg, au service communication du MPC. Dans le cadre de cette enquête, un Suisse romand de 21 ans avait été arrêté le 8 juin 2016 à l’aéroport de Zurich à son retour en Suisse et placé en détention préventive. Selon le même scénario que pour H: le jeune homme était entré sur le territoire suisse en provenance de Turquie.

A ce sujet: Un Genevois radicalisé arrêté à son retour de Turquie

«Poursuite pénale rigoureuse»

«Il est reproché aux deux prévenus d’avoir violé l’art. 2 de la loi fédérale interdisant les groupes «Al-Qaida» et «Etat islamique» et les organisations apparentées. Ils sont par ailleurs prévenus de soutien, respectivement de participation à une organisation criminelle», poursuit le MPC.

Lequel pourrait demander la prolongation de leur détention. Ont-ils participé au djihad en Syrie ou sont-ils restés en Turquie? Une question à laquelle le MPC se refuse de répondre, l’enquête étant en cours, se bornant à préciser que «ces arrestations illustrent la poursuite pénale rigoureuse de toutes les personnes en Suisse qui sont soupçonnées de tenter de participer au terrorisme dans la mouvance djihadiste», poursuit le MPC.

Proche des «Dieudonnistes»

A 29 ans, H. a grandi à Genève, avec la double nationalité suisse et tunisienne. Fils d’un opposant à l’ancien président Bourguiba, il ne termine pas son apprentissage mais s’illustre, d’après ses proches, dans l’import-export. Musulman pratiquant, il a fréquenté les milieux de l’extrême droite et antisémites, gravitant notamment dans la galaxie de l’humoriste français controversé Dieudonné, selon la «Tribune de Genève».

Lire aussi: Deux djihadistes présumés arrêtés, Berne prend des mesures

Publicité