Des élus verts qui applaudissent et des sympathisants qui ne comprennent plus rien: tel est l’accueil qui a été réservé mercredi à la divulgation d’un document de travail du PLR en cours d’élaboration, celui sur la politique climatique. Le Tages-Anzeiger a publié de larges extraits de ce texte, qui s’appuie sur la consultation interne menée par le parti ce printemps. Quatorze mille membres sur 125 000 ont participé au questionnaire. Le document évoqué mercredi comprend des mesures plutôt radicales. Certes, le rapport privilégie la responsabilité individuelle et les mesures d’incitation. Mais il n’exclurait pas, comme mesures ultimes, des interdictions décoiffantes, telles que l’accès au centre des villes pour certaines catégories de véhicules ou les chauffages électriques.

Lire aussi: Le sondage censé incarner le virage climatique du PLR