Avalanches

Un drone autonome pour accélérer la recherche de victimes d’avalanches

Nivitec développe, depuis quelques mois, un drone qui localise de manière autonome les personnes emportées par des coulées de neige. La start-up valaisanne vient de recevoir une bourse de 149 000 francs pour poursuivre ses recherches, qui intéressent la Maison FXB du sauvetage

«Tout ce qui peut améliorer ou compléter l’équipement de base des secouristes en montagne est intéressant.» Responsable des guides au sein de la Maison François-Xavier Bagnoud (FXB) du sauvetage/Air-Glaciers, Pascal Gaspoz reconnaît que les nouvelles technologies sont bénéfiques à la recherche de victimes d’avalanche. C’est cette raison qui a poussé la compagnie de sauvetage à s’intéresser au drone autonome proposé par Nivitec. La start-up valaisanne développe depuis quelques mois un appareil capable de localiser les personnes ensevelies sous une coulée de neige. Le projet, né sur les bancs de la haute école d’ingénierie valaisanne, a tapé dans l’œil de la Fondation Gebert Rüf, qui l’a retenu dans le cadre de son programme de soutien «BREF – First Ventures». Nivitec a ainsi reçu 149 000 francs pour poursuivre son aventure.

Si des drones sont déjà utilisés pour rechercher des victimes d’avalanche, la spécificité du projet de Nivitec consiste à les rendre autonomes. «Notre objectif est de pouvoir se passer du pilote de l’appareil. Le drone doit être capable de situer seul la ou les victimes d’une coulée», explique Vincent Bontempelli, l’un des trois cofondateurs de la start-up.