Un élu UDC du législatif de Wil, dans le canton de Saint-Gall, a été reconnu coupable de discrimination raciale. Il écope d’une peine pécuniaire avec sursis et d’une amende, a indiqué lundi le Ministère public saint-gallois, qui confirme une information de l’organisation antiraciste saint-galloise CaBi. L’élu veut faire recours.

Le politicien a été condamné par ordonnance pénale pour avoir écrit en septembre sur sa page Facebook le commentaire suivant sur une vidéo de décapitation d’un otage par des membres de l’organisation terroriste Etat islamique: «J’ai envie de vomir… quand cette religion va-t-elle être exterminée?!?»

L’élu UDC est condamné à une peine pécuniaire avec sursis de 60 jours-amendes à 140 francs (8400 francs) et à une amende de 1000 francs. Le jugement n’est pas encore entré en force, a précisé le Ministère public saint-gallois. L’organisation CaBi avait porté plainte contre le politicien UDC.

Le politicien n’accepte pas l’ordonnance pénale. Il va faire recours, a-t-il indiqué, confirmant une information publiée par «20 Minuten online».