élections fédérales

Un étonnant sondage fait bondir l’UDC à plus de 32%

L’association Vimentis s’appuie sur les réponses de 20 000 internautes pour annoncer l’UDC et les Vert’libéraux vainqueurs des élections fédérales. Ses chiffres doivent être lus avec une marge d’erreur possible de -4 à +4%

Seuls l’UDC et les Vert’libéraux devraient progresser lors des élections fédérales 2015, affirme jeudi, à près de dix mois du scrutin, un sondage Vimentis. Le PLR et le PBD stagneraient à respectivement 14,4% et 5,4%, alors que le PDC, les Verts et le PS enregistreraient des pertes jusqu’à 2,7%.

Selon l’enquête, basée sur près de 20’000 réponses reçues par Internet et pondérées par les facteurs d’âge, de régions et de sexe, l’UDC pourrait empocher jusqu’à 5,7 points supplémentaires par rapport aux élections de 2011 . Elle atteindrait ainsi 32,3% des voix, une tendance qui contredit les chiffres d’un précédent sondage en décembre.

En progression de 2,3%, les Vert’libéraux apparaissent, toutes proportions gardées, comme les autres vainqueurs du sondage.

Celui-ci doit être compris comme un instantané de la dernière année, précise Vimentis. L’électorat du PVL, qui passerait à 7,7%, lui permettrait de faire jeu égal avec les Verts, qui régressent eux de 0,8 point, à 7,6%.

Marge d’erreur: + ou - 4%

Les trois autres formations gouvernementales enregistrent également des pertes de voix. Malgré un recul de 2,3 points, le Parti socialiste resterait la deuxième formation de Suisse, à 16,3%. Le PDC enregistrerait quant à lui le plus fort recul, de 2,7 points, et passerait sous la barre des 10%, à 9,3% précisément.

Le PLR limiterait la casse en faisant quasi du surplace. Les libéraux-radicaux perdraient 0,7 point, 14,4% des voix, selon Vimentis.

Malgré la pondération, la méthode choisie par l’institut de sondage présente un désavantage, car elle ne choisit pas de manière aléatoire les personnes interrogées. La marge d’erreur de la présente étude, réalisée entre le 1er octobre et le 14 décembre 2014, se situe entre -4 et +4%.

Une enquête de l’institut gfs bern, diffusée en octobre 2014, donnait l’UDC en recul de 26,6 à 24,6%, le PS en progrès de 18,7 à 20,1%, le PLR passant de 15,1 à 15,8%, le PDC en recul de 12,3 à 11,2%, les Verts de 8,3 à 7,3%, les Vert’libéraux progressant de 5,4 à 7,3% et le PDB se tassant de 5,4 à 4,8%.

Publicité