Procès

Un ex-employé d’UBS condamné à la prison ferme pour avoir vendu des données de clients

L’homme a été reconnu coupable de renseignement qualifié, de blanchiment et d’infraction à la législation sur les armes. Il a été condamné à trois ans et quatre mois de prison

Le Tribunal pénal fédéral a condamné un ex-employé d'UBS à une peine ferme de trois ans et quatre mois ainsi qu'à une sanction pécuniaire avec sursis. L'homme a livré des données de clients au land de Rhénanie du Nord-Westphalie.

La cour a retenu les accusations de service de renseignement qualifié, de blanchiment et d'infraction à la législation sur les armes. L'homme, âgé de 45 ans, a été libéré en revanche du grief de violation du secret bancaire. Le Ministère public de la Confédération (MPC) avait requis quatre ans de détention et une peine pécuniaire de 60 jours-amendes.

AU moins 233 clients concernés

L'ex-employé avait reçu 1,147 million d'euros en échange de données bancaires. Ces dernières concernaient au moins 233 clients d'UBS, selon l'acte d'accusation du MPC.

Le procès s'est déroulé en l'absence de l'accusé. Celui-ci ne s'est pas présenté à l'audience sans donner d'excuse.

Lire aussi: L’Allemagne continue à acheter des CD volés, mais ne vise plus la Suisse

Publicité