Evénement rarissime: un gardien de la prison genevoise de Champ-Dollon a été arrêté. Le surveillant est soupçonné d'avoir introduit dans l'établissement des téléphones et des stupéfiants et de les avoir remis contre rémunération à des détenus qui avaient passé commande, communique ce matin le Ministère public.

Une arrestation sur le lieu de travail

C'est le procureur général Olivier Jornot qui est chargé de cette enquête. L'Inspection générale des services de la police (IGS) a procédé mardi 5 avril 2016 à l'arrestation du gardien en question sur son lieu de travail. Les locaux de la prison auxquels le gardien avait accès ont également été perquisitionnés. La collaboration de la direction de la prison et de son personnel a été entière, précise encore le communiqué.

Le gardien a été entendu par la police des polices et il le sera aujourd'hui par le procureur général. Les faits dont il est soupçonné sont susceptibles d'être qualifiés notamment de corruption passive et d'infraction à la loi fédérale sur les stupéfiants.