Le Ministère public de la Confédération (MPC) reprend l’enquête sur l’homicide samedi soir à Morges, où un homme a été poignardé en plein centre-ville. Le MPC justifie cette mesure car «un éventuel motif terroriste ne peut être exclu pour le moment.»

Le suspect, interpellé dimanche à Renens (VD) par la police vaudoise après une nuit de cavale, se trouvait déjà dans le viseur du MPC. «Il est déjà impliqué en qualité de prévenu dans une procédure pénale menée par la MPC», relève celui-ci dans un communiqué. Le Parquet fédéral ajoute que la personne est aussi connue du Service de renseignement de la Confédération (SRC) depuis 2017.

Le contexte de l'homicide est «en train d’être éclairci»

L’attaque a eu lieu samedi soir vers 21h20 dans un restaurant kebab, situé près de la gare de Morges. La victime, décédée sur place, est un ressortissant portugais de 29 ans. Selon plusieurs témoins, la victime se trouvait avec sa compagne lorsque l’assaillant leur a foncé dessus avec un couteau.

«Le contexte de cet homicide est en train d’être éclairci», poursuit le MPC dans son communiqué, sans donner davantage de détails.