Suisse

Un incident sans suite, selon Berne

Sultan bin Turki a affirmé mercredi avoir alerté le gouvernement suisse

Sultan bin Turki a affirmé mercredi avoir alerté le gouvernement suisse des menaces qui pesaient sur lui, et demandé sa protection. Danièle Bersier, de l'Office fédéral de la police (fedpol.ch), n'a pas confirmé cette information. Selon elle, le prince «n'était pas sous la protection des autorités suisses», car il n'avait aucune fonction officielle, et la Suisse n'était donc «pas responsable» de son sort.

La police genevoise dit avoir procédé à des «investigations» sur la disparition de Sultan bin Turki: «Un rapport a été fait, explique un porte-parole, et il a été transmis au Service d'analyse et de prévention de fedpol.ch à Berne». Selon la police, les circonstances du départ précipité du prince «restent à déterminer». L'Office fédéral de la police confirme avoir reçu un rapport sur l'incident, mais estime qu'il n'y a «pas de suite» à lui donner pour l'instant.

Publicité