La dépendance à la cigarette peut être considérée dans certaines circonstances comme une maladie. Et dans ce cas, les assureurs doivent rembourser les médicaments antitabac destinés à la désintoxication, estime le Tribunal fédéral (TF).

Les juges de Mon-Repos ont ainsi donné en partie raison à Pfizer qui voulait que son médicament de sevrage tabagique pour adultes «Champix» figure dans la liste des spécialités remboursées par l’assurance de base. Le géant pharmaceutique américain avait été débouté en 2008 par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) puis en décembre dernier par le Tribunal administratif fédéral.

En dernière instance, le TF estime que la dépendance au tabac peut être considérée comme une maladie. Il revient maintenant à l’OFSP de déterminer clairement les situations dans lesquelles il incombera aux assureurs de payer.