Les yeux rivés sur la foule qui grossit petit à petit sur la Place de Neuve à Genève, un policier genevois confie avoir perdu le compte, tant les manifestations contre les mesures sanitaires ont été nombreuses ces derniers mois. Ce samedi, c’est pour dénoncer une loi Covid «liberticide» que quelque 1200 personnes ont défilé, sans masque ni respect des distances sanitaires, dans les rues de Genève. Une manifestation qui s’est tenue dans le calme, au rythme des musiques enjouées et des slogans scandés au mégaphone.