marché de l’art

Un mystérieux dîner à Gstaad éclaire d’un jour nouveau l’affaire Yves Bouvier

Quelques jours avant l’arrestation d’Yves Bouvier à Monaco, le ministre de la justice du Rocher rencontrait à Gstaad le pire ennemi du Genevois, le Russe Dmitri Rybolovlev. Un signe de la puissance du Russe sur le Rocher, estiment les proches d’Yves Bouvier

Un mystérieux dîner à Gstaad relance l’affaire Bouvier-Rybolovlev

Justice Nouveau rebondissement dans l’enquête qui secoue le marché de l’art

Un dîner mondain en Suisse illustre la proximité entre la justice monégasque et l’oligarque russe Dmitri Rybolovlev

Quelques jours avant l’arrestation du transporteur d’art genevois Yves Bouvier à Monaco, celui qui est devenu son plus grand ennemi, le milliardaire russe Dmitri Rybolovlev, rencontrait à Gstaad le ministre de la Justice de la Principauté.

L’oligarque, ancien maître des mines de potasse de l’Oural, accuse Yves Bouvier d’avoir empoché illégalement des centaines de millions de dollars de commissions sur des tableaux qu’il lui vendait. Le transporteur genevois, revenu libre en Suisse, a été mis en examen à Monaco pour «escroquerie» et «complicité de blanchiment d’argent». Il affirme qu’il agissait en marchand d’art et qu’il était libre de fixer les prix des tableaux vendus à ses clients.

Depuis son arrestation, le 25 février dernier, le camp Bouvier a émis des doutes sur l’impartialité de la justice monégasque. Dmitri Rybolovlev n’est-il pas un homme puissant dans la principauté, où il réside et dont il possède le club de football AS Monaco? N’a-t-il pas attiré Yves Bouvier à son domicile monégasque pour le faire arrêter par douze policiers, en s’assurant que c’est bien à Monaco que le dossier serait instruit?

L’épisode gstaadien prend, dans ce contexte, un relief particulier. Selon des sources concordantes, le chef de la Direction des services judiciaires monégasques, Philippe Narmino, a été vu avec Dmitri Rybolovlev lors d’un dîner organisé dans la station bernoise, quelques jours seulement avant l’arrestation d’Yves Bouvier. Le dîner a eu lieu dans un hôtel, explique une personne qui a recueilli le témoignage de deux convives présents lors de la soirée.

Selon nos informations, un troisième invité s’est offusqué, après l’arrestation d’Yves Bouvier, de l’apparente proximité entre le patron de la justice monégasque et le milliardaire russe, habitué de la station bernoise, où sa famille possède des chalets. En tout, selon la personne ayant parlé à deux des convives, le dîner réunissait une dizaine d’invités. Dont des hommes d’affaires familiers de Gstaad et un banquier monégasque, Gérard Cohen, administrateur délégué de la filiale de HSBC dans la Principauté.

Ce détail a son importance. Au début de l’enquête, la banque a transmis par erreur aux autorités monégasques des informations qui faisaient état de transferts entre les comptes d’Yves Bouvier et celui d’une de ses présumées complices résidant dans la Principauté, Tania Rappo. Or Yves Bouvier n’a pas de comptes chez HSBC Monaco. La banque a ensuite admis avoir fait une erreur. C’est aussi dans cet établissement que Dmitri Rybolovlev aurait déposé une bonne partie de sa fortune.

Quel était l’objet de la réunion à Gstaad? Etait-ce un événement simplement privé, ou Philippe Narmino a-t-il évoqué avec Dmitri Rybolovlev l’arrestation imminente d’Yves Bouvier? Difficile de le savoir à ce stade: Philippe Narmino n’a pas répondu aux appels du Temps, ni aux courriels envoyés à son intention au Palais de justice de Monaco. Gérard Cohen n’a pas répondu aux messages laissés auprès de son assistante chez HSBC Monaco.

L’avocate de Dmitri Rybolovlev, Tetiana Bersheda, explique qu’il y a «de nombreuses soirées mondaines à Gstaad, organisées chaque année par de grands joailliers par exemple, avec des centaines d’invités. Il ne m’appartient pas de faire de commentaires sur ces soirées. Mais il n’y a jamais eu de rencontre à Gstaad au sujet de l’affaire en cours entre des représentants des autorités judiciaires monégasques, de la banque HSBC et M. Rybolovlev.»

Dans le camp Bouvier, on souligne néanmoins que l’arrestation du Genevois avait été préparée très en amont, en bonne intelligence entre le Russe et les enquêteurs du Rocher. La plainte visant Yves Bouvier pour escroquerie et blanchiment d’argent a été déposée le 9 janvier, au nom de deux trusts contrôlés par les filles de l’oligarque. Yves Bouvier a été arrêté à Monaco le 25 février. «Cette procédure semble avoir été minutieusement préparée, plusieurs semaines à l’avance, observe-t-on dans le camp Bouvier. Là, cette rencontre à Gstaad a lieu très peu de temps avant que tout se déclenche. C’est une coïncidence vraiment très troublante.»

Doit-on en conclure que l’enquête monégasque serait en quelque sorte biaisée en faveur du Russe?

Pas du tout, assure le procureur général de Monaco, Jean-Pierre Dreno. «Je ne suis jamais allé à ­Gstaad et j’ignore tout de la rencontre dont vous me parlez, déclare-t-il au Temps. De toute façon, aucun des noms que vous évoquez n’est à la manœuvre dans cette affaire.»

Pourtant, Philippe Narmino et Jean-Pierre Dreno ont la réputation de former un tandem soudé à la tête de la justice du Rocher.

«Mais la justice est indépendante à Monaco, répond Jean-Pierre Dreno. Le directeur des Services judiciaires dirige l’action publique, mais c’est moi, le procureur, qui l’exerce. Le prince me l’a encore dit récemment alors que nous évoquions l’affaire devant témoins: «Vous faites ce que vous avez à faire.»

Mais Frank Michel, l’avocat de Tania Rappo, la complice présumée d’Yves Bouvier dans les ventes de tableaux litigieuses, ne veut pas en rester là: «Compte tenu du contexte, j’envisage de demander des investigations pour savoir qui a participé à ce dîner à Gstaad.»

Pour Tetiana Bersheda, l’avocate de Dmitri Rybolovlev, cette contre-offensive judiciaire est vouée à l’échec: les inculpés Bouvier et Rappo, écrit-elle dans un communiqué, «font […] diversion en inventant une grotesque théorie du complot qui fera tout aussi long feu que leur défense désespérée».

«J’envisage de demander des investigations pour savoir qui a participé à cette soirée»

Publicité