Une enfant a été testée positive à la diphtérie, une maladie infectieuse, au centre fédéral d'asile à Berne. La fillette a été hospitalisée. Le service médical cantonal du canton de Berne a ordonné l'arrêt des admissions et des transferts dans deux étages du centre fédéral d'asile situé dans l'ancien hôpital Ziegler de la capitale, a indiqué le canton samedi. Afin de réduire le risque de nouvelles contaminations, un frottis sera effectué sur les résidents de ces étages. Ils ont également reçu un traitement antibiotique préventif.

La famille de l'enfant est en quarantaine. Selon le communiqué, elle est actuellement hébergée dans un appartement, mais a séjourné au centre fédéral d'asile il y a environ un mois. Les cas de diphtérie se multiplient depuis quelques semaines. Début août déjà, huit personnes avaient contracté la diphtérie à Berne. Dans toute la Suisse, la contagion a été détectée le mois dernier chez au moins 22 résidents de centres fédéraux d'asile.

Pas de risque pour la population

Deux des malades présentaient des symptômes de la diphtérie pharyngée, plus dangereuse. On ne sait pas si les maladies sont liées, avait indiqué début septembre l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) à l'agence de presse Keystone-ATS. Au total, neuf des vingt centres fédéraux d'asile ont été touchés, outre Berne, entre autres Bâle, Zurich, Kreuzlingen TG, Altstätten SG et Boudry NE. Selon l'OFSP, il n'y a pas de danger pour la population, parce que le taux de vaccination contre la diphtérie est très élevé.

La diphtérie, répandue dans le monde entier, est une maladie infectieuse causée par une bactérie. La transmission d'une personne à l'autre se fait par gouttelettes. Il existe deux types de maladie: respiratoire et cutanée. La bactérie responsable produit une toxine puissante qui endommage durablement des organes tels que le cœur, le foie ou les reins, ainsi que le système nerveux. La maladie peut être traitée avec un antidote et des antibiotiques. Le taux de mortalité de la diphtérie du pharynx est élevé et peut atteindre 50 pour cent.