Depuis quelques années, l’angoisse de l’exode rural de certains villages alpins fait naître des propositions innovantes pour éviter le dépeuplement des régions périphériques. Albinen, dans le Haut-Valais, n’a pas hésité, par exemple, à offrir des primes de bienvenue à tout nouvel habitant, sous réserve de quelques conditions. Le but est simple: ne pas laisser mourir un village, en lui apportant un nouveau souffle, un nouveau dynamisme. Cette volonté, le PALP Festival l’a faite sienne.

Lire aussi: Pour la 9e fois, le PALP secoue le Valais