L’appel des ministres cantonaux de la Santé et des directeurs des hôpitaux universitaires sera pris en compte. Les capacités hospitalières en lits de soins intensifs ainsi que la disponibilité en suffisance du personnel sanitaire sont ajoutées aux critères auxquels le Conseil fédéral va se référer avant de prendre de nouvelles décisions vendredi. Plusieurs scénarios sont en consultation auprès des cantons. «Aucun ne repose sur un confinement avec couvre-feu et fermeture des écoles», précise lundi le président de la Conférence des directeurs cantonaux de la santé (CDS), Lukas Engelberger, au terme d’une nouvelle rencontre avec Alain Berset.

Lire aussi: Les cantons gardent une marge de manœuvre