Tous les parquets du pays ont été informés cette semaine par un courriel de l’Office fédéral de la justice. Sébastien Fetter, procureur rattaché à la Division affaires spéciales du Ministère public central vaudois, quittera bientôt son canton pour La Haye. Il deviendra le prochain procureur de liaison à Eurojust, organe chargé de promouvoir la coordination des enquêtes, de faciliter l’entraide internationale et l’exécution des extraditions. Pour la première fois, c’est un magistrat latin qui sera chargé de représenter les intérêts de la Suisse afin de maintenir un réseau de relations utiles pour les autorités pénales.

«Compétent et engagé»

Nommé par le directeur de l’OFJ, Sébastien Fetter, 41 ans, bientôt dix ans de parquet au compteur, est un spécialiste de la criminalité informatique. Il donne également un cours sur ce thème à l’Université de Lausanne et à l’Ecole romande de la magistrature pénale. Il succédera à la Zurichoise Tanja Bucher, qui avait elle-même remplacé Maria Schnebli, première à occuper ce poste en 2015 après avoir œuvré au Ministère public de la Confédération. Le mandat unique est d’une durée de trois ans et demi.