Un peu plus d’une année après les élections fédérales, à l’occasion de la session de printemps qui débute ce lundi, Le Temps a passé au crible le fonctionnement des six tandems romands à la Chambre haute.

Retrouvez tous les articles:

Durant la campagne, la phrase a été répétée tel un mantra. «Pour défendre correctement le Valais à Berne, il faut deux sénateurs qui parlent d’une même voix.» C’était l’un des arguments, mis en avant par le PDC, pour valider l’élection de ses deux candidats au Conseil des Etats et pour que, ainsi, le parti maintienne sa mainmise sur ces deux fauteuils, qu’il occupe depuis toujours. Mais ce discours de campagne se matérialise-t-il dans les faits? Beat Rieder et Marianne Maret sont-ils sur la même longueur d’onde à la chambre haute?

Le rating 2020 des parlementaires, établi par l’institut Sotomo de Zurich et publié par Le Temps, place les deux élus valaisans aux deux extrémités du groupe des sénateurs PDC. La Chorgue – habitante de Troistorrents – est la plus centriste des démocrates-chrétiens, alors que le Haut-Valaisan est le plus à droite, six PLR étant même situés à sa gauche. Difficile donc, en se basant sur cette analyse, d’imaginer deux élus qui sont au diapason.