La formule magique est à nouveau au cœur du débat. Selon un sondage de la SSR réalisé entre le 29 septembre et le 3 octobre, le Parti libéral-radical a du souci à se faire. Bien que troisième parti du pays avec 13, 6 % des intentions de vote, il se trouve au même niveau que le Centre (13,3%) et les Verts (13,2%). Il recule de 1,5 point par rapport à 2019. Selon le TagesAnzeiger, il sera difficile pour le PLR de justifier à l’avenir deux sièges au Conseil fédéral si la proportion de son électorat demeure la même alors que le Centre en a un et que les Verts ne siègent toujours pas au gouvernement.