Des hommes célibataires, à l’aide d’urgence, pourront dormir à Morges. L’Etat de Vaud a mis à disposition de l’Etablissement vaudois d’accueil des migrants (EVAM) les locaux du Tulipier.

L’ancien centre de semi-détention, reconverti en « sleep-in », compte 24 lits. Il ouvrira le 21 mai pour une durée de quatre à six mois. Les requérants d’asile pourront y séjourner de 19h à 9h. Sur place, ils bénéficieront d’un repas le soir et d’un petit déjeuner le matin.

Le foyer étoffe temporairement l’offre de l’EVAM. Celui-ci doit faire face à une forte croissance de demande d’asile accompagnée d’une pénurie marquée de logements. Pénurie aggravée par les réticences de la population à l’égard de tout nouveau projet d’hébergement.

Après les craintes liées à l’ouverture d’abris-PC, sur la Côte notamment, les riverains contestent un centre de formation au Mont-sur-Lausanne. A Ecublens, des entreprises rejettent de leur côté l’idée de bâtir des habitations pour requérants a proximité de la zone industrielle qu’elles occupent.