Dans le domaine de la défense aérienne, les avions de chasse ont accaparé ces dernières années toute l’attention médiatique. Ils ne constituent cependant qu’une partie des transformations à l’œuvre au sein de l’armée. Car pour accompagner le déploiement des futurs chasseurs et du nouveau système de défense sol-air – dont les constructeurs et modèles respectifs devraient être connus au «deuxième trimestre 2021» – les systèmes radars sans lesquels rien ne fonctionne seront également modernisés. Le contrat concernant ces derniers vient d’être signé.