Haute-Savoie

Une amende de 300 000 euros contre un diplomate qatari

Un membre de la famille royale du Qatar avait construit sans autorisation un kiosque de 120 m2 dans sa propriété de Haute-Savoie

Le Procureur de la République de Thonon a requis jeudi dernier une peine de 300 000 euros à l’encontre de Jassim Nasser Al-Thani, membre de la famille royale du Qatar.

Sur ce sujet: Sur les rives du Léman, l’envahissante pergola de la famille royale qatarie

Ce diplomate des Nations unies est propriétaire depuis 2015 d’une imposante et luxueuse propriété avec vue sur le lac, dans le village de Nernier, près d’Yvoire, en Haute-Savoie. Il lui a été reproché d’avoir construit sans autorisation une Pergola en bois de 120 m2 dans l’enceinte de sa résidence secondaire.

Des travaux réalisés sans permis de construire, sur un terrain classé en zone agricole, a rappelé à la barre le représentant de la Direction départementale des territoires, dont les services ont constaté l’infraction le 13 mai 2016. Pour la substitute du Procureur de la République, il s’est agi là «d’un abus intolérable». Elle a regretté qu’il ait fallu que la justice s’en mêle pour que Jassim Nasser Al-Thani se conforme aux règles qui s’appliquent à tout citoyen de Nernier et accepte ces derniers jours de commencer à faire démonter le kiosque.

L’avocat de l’accusé a de son côté plaidé la relaxe pure et simple pour son client, qui se trouve actuellement au Qatar, au vu de photos montrant la pergola en voie d’être démonté. Le délibéré sera rendu le 9 novembre prochain.

Publicité