Pour une génération d’aînés, il n’y a eu que «le Georges-André Chevallaz». Un livre d’histoire très institutionnel que celui de l’ancien professeur et conseiller fédéral, présentant l’histoire officielle de la Suisse en en gommant ses épisodes les moins glorieux. Il y a désormais un ouvrage pour se familiariser avec cette histoire sans s’ennuyer une seconde: Le Siècle d’Emma, du journaliste Eric Burnand et de l’illustratrice Fanny Vaucher, fait souffler une brise rafraîchissante sur cette histoire, la truffant de faits cassant les clichés ainsi que de nouveaux personnages. Au point que certains enseignants se demandent si cette BD romancée ne pourrait pas devenir un support bienvenu à leurs cours!

Lire aussi l'opinion: Commencer l’année avec Emma