Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Faut-il prolonger le congé parental? La COFF le propose
© Keystone/Martial Trezzini

Famille

Une Commission fédérale propose 38 semaines de congé parental

Un congé parental de 38 semaines serait profitable pour la famille et l'économie dans son ensemble, affirme un rapport de la Commission fédérale de coordination pour les questions familiales (COFF)

Le constat émane de la Commission fédérale de coordination pour les questions familiales (COFF) qui a fait des recherches en se basant sur 140 études scientifiques récentes produites dans le monde entier entre 2010 et 2017, rapporte Le Matin Dimanche dans son édition du jour.

A lire aussi: Pour l'égalité salariale, supprimons le congé maternité

La proposition est publiée quelques jours avant que la Commission du Conseil des Etats se prononce sur l'initiative qui demande quatre semaines de congé pour les pères. Le contre-projet évoque lui une période de deux semaines.

L'essentiel du projet

Le projet comprendrait 14 semaines pour la mère, dont deux qu'elle pourrait faire valider avant la naissance, selon l'hebdomadaire. Huit semaines seraient réservées pour le père. Et seize semaines seraient à se répartir librement entre les deux parents, sans obligation de les prendre. «Ces congés seraient rémunérés à hauteur de 80% du salaire, et pourraient être pris dans les trois ans qui suivent la naissance», affirme le journal. 

Selon Elisabeth Zemp, la professeure qui a dirigé les travaux, il ne faut pas regarder ce que ça coûte, mais ce que ça rapporte. «Notre modèle représente une facture de 1 à 1,5 milliard par an. Or une augmentation de 1% du taux d’emploi des femmes permettrait, avec les recettes fiscales engendrées, de couvrir entièrement les coûts d’un congé parental de 18 à 20 semaines. Avec une hausse de 2%, nous ferions même des bénéfices», glisse-t-elle.

La représentante de la COFF est d'avis que c'est à partir de huit semaines que les impacts positifs sont durables. Elle ajoute que la moitié des pays de l'OCDE proposent un congé d'au mins 43 semaines.

 

 

Publicité
Publicité

La dernière vidéo suisse

Des gilets à 3000 francs pour l'armée suisse? Le débat divise le parlement

Le Conseil national a refusé de suivre l'avis du Conseil des Etats. Celui-ci voulait réduire de moitié la facture des nouveaux gilets de l'armée suisse. Il a été convaincu par les arguments du chef du DDPS, Guy Parmelin. La question reste donc en suspens.

Des gilets à 3000 francs pour l'armée suisse? Le débat divise le parlement

n/a