Michael Lauber perd sa bataille face à la Commission judiciaire (CJ). Par 9 voix contre 6 (et une abstention) elle a décidé ce mercredi de recommander sa non-réélection à l’Assemblée fédérale. Après des mois de controverses suivant la révélation de plusieurs rendez-vous non consignés entre le procureur et le patron de la FIFA, Gianni Infantino, cette décision pourrait définitivement torpiller la carrière du procureur à la tête du Ministère public de la Confédération.

Le 28 août 2019: Michael Lauber en ballottage favorable